Image for post
Image for post
Les puppies n’ont rien à voir avec les articles, mais tout le monde aime les puppies. Ici, un puppy designer new-yorkais, le célèbre concepteur du sac à main en croquettes.

Je m’appelle Adrien et j’ai fondé Royalti, une start-up qui propose aux entreprises et à leurs prestataires de se rémunérer en part de chiffre d’affaires, appelées royalties. Parce que je rencontre tous les jours des histoires extraordinaires et que mes clients sont ceux qui ont le plus d’imagination pour utiliser notre solution, j’ai décidé de vous raconter quelques-unes de nos aventures.

Si vous voulez entendre parler de moule à cuillère, de propriété intellectuelle et de banquier grognon, vous pouvez retrouver toutes ces histoires sur notre site web.

Bonjour à tous ! Normalement c’est Adrien qui prend la plume pour vous raconter les aventures de Royalti dans ces articles mais aujourd’hui j’ai décidé de le remplacer. Je suis Andrea, la co-fondatrice de Royalti. Depuis nos débuts, je gère en coulisse tout ce qui concerne le marketing, la communication ou les opérations. Comme Adrien, je passe beaucoup de temps à discuter avec nos clients. Je suis donc au premier rang pour assister à la meilleure partie du développement d’une entreprise : voir le service que nous avons imaginé résoudre les problèmes de nos clients, parfois même dans des secteurs et sous des formes que nous n’avions même pas envisagées ! …


Image for post
Image for post
Les puppies n’ont rien à voir avec les articles, mais tout le monde aime les puppies. Ici un puppy qui a l’air d’aimer la crème glacée.

Je m’appelle Adrien et j’ai fondé Royalti, une start-up qui propose aux entreprises et à leurs prestataires de se rémunérer en part de chiffre d’affaires, appelées royalties. Parce que je rencontre tous les jours des histoires extraordinaires et que mes clients sont ceux qui ont le plus d’imagination pour utiliser notre solution, j’ai décidé de vous raconter quelques unes de nos aventures.

Si vous voulez entendre parler de moule à cuillère, de propriété intellectuelle et de banquier grognon, vous pouvez retrouver toutes ces histoires sur notre site web.

Comprenez moi bien : comme vous, je n’ai aucune envie qu’une nouvelle crise sanitaire vienne balayer nos habitudes fraîchement retrouvées. Pourtant, il faut être réaliste : le covid-19 a montré à quel point nos entreprises sont fragiles face à des bouleversements sanitaires et économiques d’ordre mondial. …


Image for post
Image for post
Les puppies n’ont rien à voir avec les articles, mais tout le monde aime les puppies. Ici puppy gang, parce que la séparation avec un associé c’est parfois Chicago dans les années 20.

Je m’appelle Adrien et j’ai fondé Royalti, une start-up qui propose aux entreprises et à leurs prestataires de se rémunérer en part de chiffre d’affaires, appelées royalties. Parce que je rencontre tous les jours des histoires extraordinaires et que mes clients sont ceux qui ont le plus d’imagination pour utiliser notre solution, j’ai décidé de vous raconter quelques unes de nos aventures.

Si vous voulez entendre parler de moule à cuillère, de propriété intellectuelle et de banquier grognon, vous pouvez retrouver toutes ces histoires sur notre site web.

C’est un des gimmicks de l’écosystème start-up : la discorde entre associé est une des principales causes d’échec. Parfois il s’agit d’un vrai conflit qui peut devenir ingérable, parfois le départ est simplement dû à de nouvelles envies d’un des associés. Dans tous les cas, une telle séparation est particulièrement délicate et demanderait à être géré avec la tête froide… Or dans cette situation le calme et la prise de recul sont rarement les sentiments les plus présents. …


Image for post
Image for post
Les puppies n’ont rien à voir avec les articles, mais tout le monde aime les puppies. Ici puppy en ciré jaune, parce qu’il est trop mignon et que je commence à arriver au bout de mes réserves de photo de puppies.

Je m’appelle Adrien et j’ai fondé Royalti, une start-up qui propose aux entreprises et à leurs prestataires de se rémunérer en part de chiffre d’affaires, appelées royalties. Parce que je rencontre tous les jours des histoires extraordinaires et que mes clients sont ceux qui ont le plus d’imagination pour utiliser notre solution, j’ai décidé de vous raconter quelques-unes de nos aventures.

Si vous voulez entendre parler de moule à cuillère, de propriété intellectuelle et de banquier grognon, vous pouvez retrouver toutes ces histoires sur notre site web.

Si vous avez suivi mes derniers articles, vous savez que j’ai déjà eu la chance de co-fonder une belle entreprise avant Royalti. Grâce à cette précédente expérience, certains ont trouvé opportun de me demander de servir de mentor à de jeunes startups en développement. Je remplis donc mon rôle avec diligence et j’en profite bien sûr pour parler des merveilleux services que peut rendre Royalti aux jeunes entreprises qui se lancent, en leur permettant de payer des services à forte valeur ajoutée sans craindre pour leur trésorerie. …


Image for post
Image for post
Les puppies n’ont rien à voir avec les articles, mais tout le monde aime les puppies. Ici puppy haut de gamme, parce que c’était le préféré de Tiphaine.

Je m’appelle Adrien et j’ai fondé Royalti, une start-up qui propose aux entreprises et à leurs prestataires de se rémunérer en pourcentage de chiffre d’affaires, appelées royalties. Parce que je rencontre tous les jours des histoires extraordinaires et que mes clients sont ceux qui ont le plus d’imagination pour utiliser notre solution, j’ai décidé de vous raconter quelques unes de nos aventures.

Si vous voulez entendre parler de cuillère, de propriété intellectuelle et de banquier grognon, vous pouvez retrouver toutes ces histoires sur notre site web.

Il y a quelques semaines maintenant, j’ai rencontré la fondatrice de Koovee, qui m’a raconté une histoire extraordinaire à base de problèmes de cuillères. Cette rencontre a été particulièrement inspirante et j’ai donc décidé de vous la partager. …


Image for post
Image for post
Les puppies n’ont rien à voir avec les articles, mais tout le monde aime les puppies. Ici puppy classe, parce que c’est ma propre histoire.

Je m’appelle Adrien et j’ai fondé Royalti, une start-up qui propose aux entreprises et à leurs prestataires de se rémunérer en pourcentage de chiffre d’affaires, appelées royalties. Parce que je rencontre tous les jours des histoires extraordinaires et que mes clients sont ceux qui ont le plus d’imagination pour utiliser notre solution, j’ai décidé de vous raconter quelques unes de nos aventures. Si vous voulez entendre parler de moule à cuillère, de propriété intellectuelle et de banquier grognon, vous pouvez retrouver toutes ces histoires sur notre site web.

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler non pas d’un de nos clients mais de nous, Royalti. Car notre propre histoire vaut bien la peine d’être racontée. Il se trouve qu’avant Royalti, j’ai co-fondé une autre entreprise. Dans les premiers temps de cette entreprise, nous avons rencontré un problème horriblement banal dans le monde des startups : Nous manquions de financement. Nous avions besoin d’argent pour prouver notre modèle et besoin de prouver notre modèle pour trouver des fonds : le serpent qui se mord la queue. …

About

Adrien Dehelly

CEO @ Royalti

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store